• chercher

Musulmans et chrétiens en chemin

 

Ce groupe de dialogue est né en 2014 en rassemblant des musulmans de diverses traditions (sunnites, shiites, soufis), ainsi que des chrétiens catholiques et protestants dont certains sont reliés au mouvement des Focolari. 

A ce jour six rencontres ont eu lieu sous la forme d’un « dialogue spirituel ». 

La première en février 2015 à la Maison de l’Arzillier sur le thème « Quelles sont mes sources ? ».

En avril 2016, la deuxième journée s’intitulait « Faire face à la peur, acteurs de paix », toujours à la Maison du dialogue, l’Arzillier.

La troisième rencontre a eu lieu en avril 2017 sur le thème « Où va mon cœur ? Le sens de la vie intérieure dans nos valeurs ». Cette rencontre a eu lieu au Centre culturel des musulmans de Lausanne.

En septembre 2018 le rassemblement a pris comme thème de « Marie, modèle des croyants ».

La cinquième rencontre, en novembre 2019, a permis d’approfondir le thème « La fraternité, urgence ou utopie ». 

La sixième rencontre a eu lieu en novembre 2020 sur le thème "Foi et sauvegarde de la nature"

Ces rencontres se passent sur une journée. Elles commencent par un exposé de deux conférenciers, l’un musulman, l’autre chrétien. A ce jour les conférenciers ont été Sharzad Houshmand, théologienne musulmane (Rome), Michel Vandeleene (théologien catholique, Montet-Broye), Vahid Khoshideh (Association Ahl-el-Bayt, Genève), Martin Hoegger (pasteur protestant, Lausanne), Abdelwahid Kort, Naceur Ghomraci et Djalel Meskaldji (Centre culturel des musulmans de Lausanne), Gwenaëlle Delalande (Montet-Broye), Adnane Mokrani, professeur d’islamologie à Rome et la bibliste Giovanna Porrino (Florence).

Après les conférences, suivent quelques témoignages, puis un temps de dialogue avec l’assemblée. Un repas nous rassemble ensuite. Puis un temps de prière en deux lieux différents en fonction de la religion. Durant l’après midi des petits groupes sont constitués pour approfondir le thème.

Le groupe de préparation de ces journées se réunit régulièrement. Il est composé, côté musulman de membres de l’Union vaudoise des associations musulmanes, de l’Association Ahl-el-Bayt, Genève et de l’Association internationale Soufie Alâwiyya. Et côté chrétien par des chrétiens catholiques et protestants reliés au mouvement des Focolari.

Ces rencontres ont rassemblé entre 50 et 80 personnes.  

En dehors de ces journées de dialogue et des rencontres du groupe, nous nous visitons les uns les autres. En 2018, quelques-uns ont aussi participé à un congrès islamo-chrétien, près de Rome, organisé par le Mouvement des Focolari, auquel plusieurs musulmans sont maintenant reliés et adhèrent à certains points de sa spiritualité.

Cette initiative est une modeste contribution à une meilleure compréhension réciproque et à l’approfondissement de nos relations. 

 

En Suisse allemande, le groupe "Musulmans et chrétiens en dialogue" poursuit un but semblable.